Les secrets pour briller aux oraux

Grand oral du bac, oraux d’admission aux grandes écoles, épreuves orales en PASS/L.AS… difficile d’échapper à cette étape de sélection redoutée, y compris par les plus tchatcheurs des étudiants. Oral, ô désespoir ? Non ! Avec de l’entraînement et de la méthode, vous allez pouvoir tirer votre épingle du jeu. Nous avons demandé conseil à Iryna Malyuk, spécialiste de la préparation aux oraux pour les écoles du top 3 et professeure à Antémed. Voici le parcours à suivre pour être au top le jour J.

1. Être au clair sur soi-même et sur ses motivations

Le stress lié aux épreuves orales se gère uniquement par la préparation, explique Iryna Malyuk. Pour les épreuves connues par avance, comme l’entretien de motivation ou de personnalité, vous pouvez commencer par rédiger votre présentation sur le papier.
Notez tout ce qui vous définit, la logique de votre parcours – ou comment vous avez su rebondir en cas d’échec – et pourquoi vous souhaitez entreprendre cette voie. Au fur et à mesure que vous travaillerez votre brouillon, affinez vos idées jusqu’à ce que votre présentation soit claire et parfaitement structurée. « Le jury vous posera des questions pour juger de votre maturité, mais aussi de la cohérence entre votre profil et la voie que vous avez choisie », explique Iryna Malyuk. « Plus vous serez fort(e) sur votre argumentation, plus vous saurez le convaincre que vous êtes le ou la bon(ne) candidat(e). »

2. Incarner ses propos en s’entraînant

Une fois que vous êtes satisfait(e) de votre présentation écrite, mémorisez-la et mettez-la en scène. « Votre propos ne doit pas sonner comme un discours de robot, vous devez habiter votre message ! » précise la professeure. Travaillez votre présentation d’abord tout(e) seul(e) devant votre miroir, puis en vous enregistrant. Idéal pour se rendre compte des erreurs d’enchaînement, de traquer les « euh… », en utilisant un chronomètre afin de ne pas dépasser le temps imparti. Vous pouvez également vous filmer pour travailler votre posture. Une fois paré(e), faites votre présentation devant un auditoire : amis, famille… et soyez prêt(e) à recueillir leurs avis !

3. Etre ouvert(e) et nuancé(e)

Les sujets choisis par le jury portent, quant à eux, sur tout type d’actualité de culture générale. Mais pas de panique, « il s’agit le plus souvent de thématiques abordées durant la terminale, comme l’environnement, le numérique, la science et les enjeux éthiques » explique Iryna Malyuk.
Concrètement, vous piochez un sujet que vous allez pouvoir préparer pendant un temps imparti (10 minutes en PASS/L.AS). Les questions posées peuvent être abordées avec des avis opposés, le pour et le contre. « Je conseille de choisir une position équilibrée » précise la professeure. « Il faut montrer que vous avez compris les enjeux des deux points de vue, que vous savez vous mettre à la place de l’autre et trouver un consensus. Si vous cédez à l’émotion et que vous prenez parti, par exemple en répondant par l’affirmative à la question : “Êtes-vous pour ou contre l’utilisation du CBD à des fins médicales ?”, vous risquez de rentrer dans une bataille d’opinion avec le jury qui viendra vous titiller sur votre position.»

4. Le jour J, montrer de l’enthousiasme

La veille de l’épreuve, rafraîchissez votre mémoire en relisant vos notes. Puis, préparez votre tenue afin de ne pas être pris(e) au dépourvu. « Venez habillé(e) en “bon(ne) élève” » conseille Iryna Malyuk. « Optez pour une tenue classique et sobre, une chemise blanche, une veste, du noir et du bleu marine. Pas de baskets, pas de bijoux voyants ou qui font du bruit. Ce qui importe est votre personnalité, or, une tenue qui attire trop l’attention risque de détourner le jury de cette priorité. »
En entrant dans la salle, souriez et montrez que vous êtes content(e) de cette précieuse occasion d’échanger avec le jury sur le projet auquel vous avez tant travaillé. Tout au long de l’épreuve, gardez une posture d’ouverture en vous tenant droit(e), en montrant de l’optimisme et de l’intérêt. Pendant votre présentation, regardez tous les jurés dans les yeux tour à tour, en prenant garde à n’en oublier aucun. Le jury doit être convaincu et séduit par votre personnalité !
« Et faites-vous confiance, conclut la professeure, en vous entraînant, vous serez prêt(e) pour tout, même pour l’imprévu ! »

 

💡Aller plus loin
Collectez des références (dates et sujets d’études notamment) pour appuyer vos exemples et montrer votre rigueur scientifique dans la sélection des informations liées à votre projet professionnel.
Pour nourrir votre réflexion sur les sujets d’actualité, informez-vous via des sources fiables, comme le site du CNRS et lisez les articles de recherche scientifique relayés par la presse classique.
Parcourez les sites un peu plus orientés sur la science comme « The Conversation » pour comparer des opinions.